http://www.lahayederoutot.com/sitemap.xml.gz

Manifestations amies

Le Blog des voyageurs nous a adressé un texte sur la découverte d’une rivière chinoise : la rivière Li

Vous pouvez cliquer sur les liens que contient cet article.

Une croisière féerique et inoubliable sur la rivière Li !

Les endroits à découvrir en amoureux durant un voyage de noces en Chine sont innombrables. Parmi les lieux les plus fréquentés des tourtereaux, la rivière Li fait partie des incontournables. Il s’agit d’un affluent du fleuve Xi Jiang, de Guangxi. S’étendant sur près de 437 km, cette rivière est idéale pour une petite croisière romantique. Les jeunes mariées peuvent débuter leur aventure à l’embarcadère de Zhujiang, à 29 km de Guilin. Ils accosteront finalement à Yangshuo.

Tout au long de cette escapade, le dépaysement est toujours au rendez-vous. Au fil des kilomètres, une succession de paysage agrémente le trajet. Entre autres, l’épingle de jade, les monts escarpés ou les somptueux pains de sucre qui longent les deux côtés de la rivière. Parmi les pics karstiques les plus célèbres, on peut citer la colline de l’escargot, la colline aux cinq doigts, la colline de la carpe, la colline rupestre peinte et la colline aux neuf chevaux. Le tout crée une atmosphère de sérénité et de plénitude, au cœur d’une Chine tout droit sortie des estampes traditionnelles.

Les paysages poétiques et féeriques de la rivière Li sont connus dans le monde entier. Le long de ses berges, les tourtereaux verront le quotidien des natifs qui occupent les lieux. Par exemple, des femmes en train de faire la lessive, des buffles domestiques qui se rafraîchissent dans l’eau ou encore des paysans travaillant dans les rizières. Sur l’eau, il n’est pas rare de voir des petits bacs ou des pêcheurs sur leurs embarcations en bambou. Ces derniers ont une technique de pêche assez inhabituelle. En effet, ils ont apprivoisé des cormorans munis de colliers afin de les empêcher de manger leur prise. Les pêcheurs n’ont plus alors qu’à les remonter et à sortir les poissons dans leurs gosiers.

www.ville-fecamp.fr 

© Association du Four à Pain 2012